in ,

Les différents concours en Côte d’Ivoire en 2023

Les différents concours en Côte d’Ivoire en 2023 – La Côte d’Ivoire est l’un des pays africaine avec bien des différents concours qui sont lancés prèsque chaque année. Ici, ont as Les différents types des concours en Côte d’Ivoire en 2023. Ces concours ont pour but d’offrir des opportunités aux jeunes et aux professionnels dans divers domaines.

Système éducatif

Le système éducatif de Côte d’Ivoire , est fondé sur le modèle hérité de l’époque coloniale ; il
comprend : (i) l’enseignement préscolaire ; (ii) l’enseignement primaire ; (iii) l’enseignement
secondaire général, dont le premier cycle constitue, avec le primaire, l’éducation de base ; (iv)
l’enseignement technique et la formation professionnelle ; (v) l’enseignement supérieur ; et
(vi) l’alphabétisation et l’éducation des adultes.

L’enseignement préscolaire est essentiellement concentré dans les zones urbaines et connaît
une expansion rapide. Le secteur privé assure l’accueil de plus de 50% des enfants scolarisés
à ce niveau, mais avec des frais de scolarité relativement élevés.

L’enseignement primaire, d’une durée de 6 ans, concerne théoriquement les enfants âgés de 6
à 11 ans. Il conduit au certificat d’études primaires élémentaires (CEPE), tandis que l’accès au
1er cycle de l’enseignement secondaire, d’une durée de 4 ans, est subordonné à la réussite à
l’examen d’entrée en 6ème.

Le 1er cycle du secondaire est assuré dans des collèges et sanctionné par le Brevet d’études
du premier cycle (BEPC). Le deuxième cycle, qui dure trois ans, se déroule dans des lycées et
il est sanctionné par le Baccalauréat, qui autorise l’accès au supérieur. Le secteur privé
accueille 35% environ des effectifs de l’enseignement secondaire général.

La formation professionnelle et l’enseignement technique se situent essentiellement au niveau
secondaire, même si différentes filières du supérieur sont professionnelles ou conduisent à des
BTS, notamment dans le privé. La formation professionnelle est dispensée dans différents
établissements (Centres de formation professionnelle – CFP – et Lycées professionnels – LP -,
notamment), tandis que l’enseignement technique est assuré dans des Collèges
d’enseignement technique (CET) et des Lycées d’enseignement technique (LET). Le secteur
privé accueille un peu plus de la moitié des effectifs de l’ETFP, essentiellement dans des
centres de formation professionnelle initiale, dont certains, autorisés et reconnus, bénéficient
de subventions du METFP.

L’enseignement supérieur public est constitué de trois Universités (Cocody, Bouaké et Abobo
Adjamé) et de quatre Grandes Ecoles (l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et
d’Economie Appliquée ; l’Institut National Polytechnique ; l’Ecole Normale supérieure ; et
l’Institut Pédagogique National d’Enseignement Technique et Professionnel).

Dans le cadre de la politique de déconcentration et régionalisation, deux Unités Régionales
d’Enseignement Supérieur ont été créées et rattachées, l’une à l’Université d’Abobo-Adjamé,
et l’autre à l’Université de Bouaké. Les universités comprennent des filières académiques
conduisant à des diplômes de licence, maîtrise, DEA et Doctorat, et des filières
professionnelles longues et courtes.

Comme nous l’avons dit précédemment, de nombreux concours différents sont organisés chaque année en Côte d’Ivoire et ces concours peuvent être regroupés en;

Les concours administratifs

Les concours administratifs sont très populaires en Côte d’Ivoire car ils offrent des opportunités de carrière dans la fonction publique. Les concours administratifs prévus pour 2023 comprennent :

  • Le concours d’entrée à l’École Nationale d’Administration (ENA) : Ce concours est ouvert aux titulaires d’une licence ou d’un diplôme équivalent. Il permet d’accéder à des postes de haut niveau dans l’administration publique.
  • Le concours d’entrée à l’École de Gendarmerie : Ce concours est ouvert aux jeunes âgés de 18 à 25 ans. Les candidats doivent être titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent. Les lauréats sont recrutés comme sous-officiers dans la gendarmerie nationale.
  • Le concours d’entrée à l’École des Douanes : Ce concours est ouvert aux jeunes âgés de 18 à 25 ans. Les candidats doivent être titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent. Les lauréats sont recrutés comme agents des douanes.

Les concours académiques

Les concours académiques permettent aux étudiants et aux professionnels de se perfectionner dans leur domaine d’expertise. Les concours académiques prévus pour 2023 comprennent :

  • Le concours d’entrée à l’École Nationale Supérieure de Statistique et d’Économie Appliquée (ENSEA) : Ce concours est ouvert aux titulaires d’une licence en mathématiques, statistiques ou économie. Les lauréats sont formés aux métiers de la statistique et de l’analyse économique.
  • Le concours d’entrée à l’École Nationale Supérieure de Polytechnique (ENSP) : Ce concours est ouvert aux titulaires d’une licence en mathématiques, physique ou informatique. Les lauréats sont formés aux métiers de l’ingénierie.
  • Le concours d’entrée à l’École Nationale Supérieure d’Agronomie (ENSA) : Ce concours est ouvert aux titulaires d’une licence en agronomie ou d’un diplôme équivalent. Les lauréats sont formés aux métiers de l’agriculture.

Les concours militaires

Les concours militaires offrent des opportunités de carrière dans les forces armées de Côte d’Ivoire. Les concours militaires prévus pour 2023 comprennent :

  • Le concours d’entrée à l’École Militaire Préparatoire Technique (EMPT) : Ce concours est ouvert aux jeunes âgés de 18 à 22 ans qui sont titulaires d’un baccalauréat scientifique. Les lauréats suivront une formation militaire et technique de deux ans à l’EMPT avant de poursuivre leur formation à l’École Militaire Interarmes (EMIA).
  • Le concours d’entrée à l’École des Officiers de la Gendarmerie Nationale : Ce concours est ouvert aux jeunes âgés de 18 à 25 ans qui sont titulaires d’un baccalauréat. Les lauréats suivront une formation de deux ans à l’École des Officiers de la Gendarmerie Nationale avant de rejoindre la gendarmerie en tant qu’officier.
  • Le concours d’entrée à l’École des Sous-Officiers de la Gendarmerie Nationale : Ce concours est ouvert aux jeunes âgés de 18 à 25 ans qui sont titulaires d’un baccalauréat. Les lauréats suivront une formation de deux ans à l’École des Sous-Officiers de la Gendarmerie Nationale avant de rejoindre la gendarmerie en tant que sous-officier.

Les concours professionnels

Les concours professionnels offrent des opportunités de carrière dans des domaines spécifiques tels que la santé, l’éducation, les technologies de l’information, etc. Les concours professionnels prévus pour 2023 comprennent :

  • Le concours d’entrée à l’École Nationale de Santé Publique (ENSP) : Ce concours est ouvert aux professionnels de la santé qui souhaitent se spécialiser dans différents domaines tels que la médecine, la santé publique, la gestion des hôpitaux, etc.
  • Le concours d’entrée à l’École Normale Supérieure (ENS) : Ce concours est ouvert aux jeunes âgés de 18 à 25 ans qui souhaitent devenir enseignants. Les lauréats suivront une formation de deux ans à l’ENS avant de devenir enseignants dans l’enseignement primaire, secondaire ou supérieur.
  • Le concours d’entrée à l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) : Ce concours est ouvert aux professionnels qui souhaitent se spécialiser dans les technologies de l’information et de la communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Date de composition eaux et forêts en Côte d’Ivoire: épreuves de présélection le 19 mars 2023

Inscription concours Fonction publique ci Côte d’Ivoire 2023: démarrage officiel le 24 avril prochain (Ministre)